Loading...
Une rencontre magique, un jour, à Medellin…



Voilà déjà 15 mois, que nous sommes rentrés de Colombie avec notre p’tit loup…une rencontre inoubliable, un matin de septembre 2008…à Medellin.



Tout d’abord, par ce récit nous voudrions remercier les personnes qui nous ont accompagnées dans nos démarches en vue de l’adoption de notre fils… ensuite, nous voudrions partager notre expérience en Colombie avec les familles en quête d’informations.



Ca y est, comme nous il y a quelques mois, vous venez d'apprendre la bonne nouvelle et sous peu vous partirez pour la Colombie chercher l'enfant que vous avez tant attendu. Nous aussi, nous avons vécu cette belle et grande expérience durant l’automne 2008.Nous y sommes restés presque deux mois, une expérience unique que nous aimerions partager avec vous.



Tout a commencé, en Octobre 2004, ou nous avons pris les premiers contacts avec l’organisme d’adoption Los Niños de Colombia à Bioul (Belgique).Immédiatement nous avons apprécié l’aspect humain de cet organisme…un brin familier. Tout de suite, grâce à Maryse, la responsable de l’association, nous avons su, que notre demande, mûrement réfléchie depuis quelques années, allait enfin pouvoir se concrétiser…C’est elle qui nous a accompagné tout au long de ces quatre années de préparation, d’attente, jalonnées d’espoirs à certains moments, de désespoirs à d’autres, tant les démarches nous semblaient interminablement longues…Nous tenons à l’en remercier pour sa patience, le partage de son expérience et de son savoir…Le chemin de l’adoption est souvent long, mais croyez en notre expérience, le bonheur est au bout…et,
quel bonheur…


Afin de vous faire partager notre merveilleuse histoire, nous vous invitons à parcourir les différentes pages de notre blog, que vous pourrez atteindre facilement ci dessous.







Le départ pour Bogota.

Mercredi 08 octobre, jour de notre départ pour Bogota, dernière journée passée à Medellin, que d’émotions, tout le monde est là pour notre dernière journée, Luz, Mercedes, David, German et Diana, l’émotion est grande, nous faisons les dernières photos, bouclons les valises, profitons de ces derniers instants…15h20, l’heure de quitter la casa, nous chargeons les baguages dans la voiture, l’émotion est de plus en plus difficile à gérer…Nous avions trouvé une famille ici, c’était un peu chez nous à la casa, nous y étions tellement bien… Arrivée à l’aéroport, enregistrement des baguages, l’heure est arrivée de faire nos adieux à notre chère Diana…les larmes coulent toutes seules...


A notre arrivée à Bogota, Gustavo nous attendait, nous prenons un taxi pour l’hôtel Paris, situé à l’autre bout de la ville, il nous faudra 1h30 pour atteindre l’hôtel. Nous logeons dans un petit hôtel qui héberge des familles adoptantes. Ici, tout est différent, l’ambiance est plus froide… quel changement. Gustavo nous fixe rendez vous le lendemain à 8h, entre temps tout une série de documents à remplir, des photocopies des visas et passeports…On se sent un peu perdu à Bogota, tout est plus froid et individualiste.



Jeudi 09 octobre, la tension est au maximum, il nous faut gérer l’ambiance bien différente de celle présente chez Diana… La justice est de nouveau en grève, nous devons encore recevoir les apostilles, se procurer le visa de Juan… A l’hôtel, nous sommes avec une famille Suisse, super sympa, dont le mari est retourné en Europe étant donné le blocage des dossiers d’adoption… les jugements piétinent. Avec Gustavo, nous essayons de reporter la date (encore une fois), de notre vol retour… mais les taxes deviennent de plus en plus importantes, nous avions réservé un billet avec dates flexibles, mais pas à ce point. Petit conseil…lors d’une réservation de billet d’avion via Air France, passez directement via le siège central à Paris et réservez des billets spécial adoption, de cette manière aucune taxe à payer lorsque vous changez de date retour. Le vol retour est fixé au 15 octobre.


Dimanche 12 octobre, nous allons essayer de nous détendre un peu, Gustavo nous propose de visiter la Lagune de Guatavita à 50 km au nord est de Bogota. Cette lagune est le berceau du mythe de l’El Dorado. Il était utilisé par les indigènes pour leurs rites religieux, ils avaient l’habitude d’y jeter leurs offrandes aux dieux. Elle est située à 3000 mètres d’altitude. Après 2h de trajet en taxi, nous arrivons au village de Guatavita, nous visitons, musée, église, marché artisanal, arènes, nous dinons dans ce village, la spécialité est la truite saumonée... Dans l’après midi, nous allons jusqu’à la lagune, après une grosse demi heure de marche dans les montagnes, le spectacle est tout simplement sublimissime… Nous avons passé une belle journée.


Lundi 13 octobre, nous profitons du beau temps, Juan s’amuse comme un petit fou dans le petit jardin de l’hôtel. Clemencia est passée nous dire au revoir, comme à l’habitude elle est souriante, s’intéresse énormément à Juan, elle est à l’écoute. Notre départ est prévu pour le mercredi 15, mais nous n’avons toujours pas les documents de Juan…le stress est toujours bien présent. Dans l’après midi, nous allons visiter un marché artisanal avec la famille suisse, cela nous fait du bien… des liens se créent entre les différentes familles en attentes depuis quelques mois à Bogota.


Mardi 14 octobre, nous préparons les valises, notre retour est prévu pour demain, mais les derniers documents ne sont toujours pas finalisés, le visa est toujours manquant… l’ambiance est tendue… Saurons-nous rentrer en Europe demain ?...


Mercredi 15 octobre, nous essayons de contacter Gustavo qui ne répond pas à son gsm… à 10h45, il nous contacte, le visa de Juan est prêt… mais il lui reste à aller le chercher à la cité administrative. Sera t’on à l’heure à l’aéroport ?...en sachant que l’hôtel est à une bonne heure de route de celui ci… Gustavo arrivera finalement à 13h à l’hôtel Paris, nous prenons un taxi, arrivons à 14h15… juste le temps d’enregistrer les bagages et de monter à bord du Boeing………………………………………..
A Guatavita avec Gustavo.




La lagune de Guatavita.